Accueil   Nos publications   Outlook   

Immobilier : Acheter ou louer sa résidence principale ?

         

Immobilier : Acheter ou louer sa résidence principale ?

27 Fév. 2013 - P.Sabatier / JL.Buchalet / C.Prat

Les conclusions des trois études publiées en 2012 sur l’immobilier français étaient sans appel : tant pour des raisons conjoncturelles que structurelles, les prix baisseront d’au moins 30% par rapport à leur sommet durant les 5 à 10 ans à venir. Dans ce cadre, faut-il préférer acheter sa résidence principale ou la louer ? Une très grande majorité de la population semble toujours convaincue qu’être propriétaire reste plus rentable sur le long terme que payer un loyer… pas si sûr ! Dans cette étude, nous vous présentons de manière exhaustive le temps nécessaire pour rentabiliser l’achat de sa résidence principale par rapport à la location, selon que l’on soit primo-accédant, secundo-accédant ou que l’on possède la totalité du cash nécessaire à l’acquisition du bien, et cela à Paris, par arrondissements, par départements et par grandes métropoles.

Le sommaire

I.    Les hypothèses testées

  • Les scénarii macroéconomiques envisagés : stagnation, rebond, effondrement
  • L’évolution des prix immobiliers : stabilisation, légère baisse, forte baisse
  • Trois types d’acheteurs potentiels

II.    Combien d’années sont nécessaires pour rentabiliser un achat à Paris ?

  • Cas de l’acheteur A : primo-accédant à Paris (taux d’apport de 20%)
  • Cas de l’acheteur B : secundo-accédant à Paris (taux d’apport de 40%)
  • Cas de l’acheteur C : taux d’apport de 100% (pas de dette)

III.    Détail des résultats dans un contexte de stagnation économique et de forte correction des prix immobiliers

  • L’arbitrage à Paris
  • L’arbitrage par arrondissement
  • L’arbitrage par département
  • L’arbitrage dans les grandes villes françaises

A découvrir également

Emploi en Europe : un état des lieux plus réaliste
13 Avril 2016 - P.Sabatier / C. Guinoiseau / O. Chalmeau
Chine : vers un hard landing ?
16 Fév. 2016 - P.Sabatier / C. Guinoiseau / O. Chalmeau